DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce: première grève générale de l'année 2013


Grèce

Grèce: première grève générale de l'année 2013

Au moins 50 000 manifestants sont descendus dans les rues d’Athènes mercredi à l’occasion de la grève générale. Ils ont répondu à l’appel des deux principaux syndicats représentant la moitié des travailleurs grecs. Leur cortège a été grossi par les troupes de Syriza, le principal parti d’opposition. Leur message était le suivant: “Stop, nous n’en pouvons plus de l’austérité.”

“Tant que nous luttons, il y a toujours de l’espoir pour le futur. C’est un message pour changer ces politiques. C’est un message que nous espérons faire passer à tout le monde, parce que si l’on ne résiste pas, il n’y a pas de futur.” affirme un manifestant.

Le gouvernement conservateur a récemment eu recours à la manière forte pour casser des mouvements de grèves. C’est en réponse à ce durcissement que la date de cette grève générale a été avancée.

“Nous n’avons pas assez d’argent pour joindre les deux bouts. Je ne vois pas ce que les gens peuvent faire d’autre que de manifester. Le niveau de vie a baissé, à tel point que nous ne pouvons pas survivre.” se plaint une manifestante.

La police a tiré des gaz lacrymogènes pour repousser des manifestants qui leur lançaient des pierres. C’est la vingtième grève générale depuis le début de la crise: aucune n’est parvenue à infléchir la politique du gouvernement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cyberguerre entre les Etats-Unis et la Chine