DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le réalisateur palestinien Emad Burnat bloqué une heure à la douane à Los Angeles


Etats-Unis

Le réalisateur palestinien Emad Burnat bloqué une heure à la douane à Los Angeles

Emad Burnat a bien cru ne pas pouvoir assister à la Cérémonie des Oscars prévue ce dimanche. Le réalisateur palestinien nominé dans la catégorie du meilleur long métrage documentaire pour son film “Cinq caméras brisées” a été retenu à la douane à son arrivée à Los Angeles.

“Ils voulaient me renvoyer chez moi. C’est très important pour moi d‘être ici pour assister aux Oscars et pour parler de ce film car c’est un jour historique pour la Palestine”, explique-t-il.

Alerté, Michael Moore, membre de l’Académie des Oscars, n’a pas attendu pour répandre la nouvelle sur Twitter.

“Je pense que le douanier a du penser un truc du genre: ok, vous êtes agriculteur, vous êtes Palestinen et vous êtes nominé aux Oscars. D’accord et moi je suis nominé pour le prix Nobel, Vous voyez “, ironise le réalisateur américain.

Ce film coréalisé avec l’Israélien Guy Davidi raconte la lutte non violente des habitants du village palestinien de Bil’in en Cisjordanie contre le “mur de séparation” élevé par Israël.

Bil’in avait attiré l’attention de la communuauté internationale en 2005 quand ses habitants avaient commencé à manifester. Emad Burnat avait alors commencé à filmer la résistance dans son village.

Le titre du film fait référence aux cinq caméras qu’il a utilisées et qui ont été brisées dans les manifestations.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La France dément la libération des otages au Cameroun