DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie: silence et incertitude avant les élections


Italie

Italie: silence et incertitude avant les élections

Après une campagne électorale qui laisse planer l’incertitude, c’est l’heure du silence en Italie. Un silence électoral imposé depuis la nuit dernière à minuit, soit un jour avant les élections législatives et sénatoriales de ces dimanche et lundi.
Qui succèdera à Mario Monti, le chef du gouvernement sortant et avec quelle marge de manoeuvre? La coalition centriste de Monti ne recueillerait que 14% des voix tandis que celle de centre gauche conduite par Pier Luigi Bersani – serait en tête des intentions de vote avec environ 36 % , selon les derniers sondages autorisés, soit ceux du 8 février.

Le mouvement “5 étoiles” de l’ex-comique Beppe Grillo, qui a rassemblé une marée humaine ce vendredi à Rome, pourrait se placer en troisième position et compliquer la tâche du prochain chef du gouvernement.
Le chef de file de ce mouvement contestataire a canalisé la colère et la frustration d’une population exaspérée par l’austérité et la corruption.

De son côté, le parti de centre-droit de Silvio Berlusconi, le PDL qui a effectué une remontée spectaculaire dans les sondages, récolterait 30% des suffrages.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne : le gendre du Roi chez le juge