DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moody's prive Londres de son triple A

Vous lisez:

Moody's prive Londres de son triple A

Taille du texte Aa Aa

Pour la toute première fois de son histoire, la Grande-Bretagne tombe en disgrâce chez Moody’s.

L’agence de notation financière a privé Londres vendredi de son précieux triple A, abaissant sa note d’un cran à Aa1 avec perspective stable.

Un coup dur pour le ministre des finances, George Osborne, qui avait fait voeu, lors de sa prise de fonctions en 2010, de défendre le triple A britannique.

“C’est un rappel brutal des problèmes de dette auxquels la Grande-Bretagne est confrontée, a-t-il réagi. C’est aussi le plus clair des avertissements à ceux qui prônent la politique de l’autruche.”

Selon le FMI, la dette publique britannique devrait se creuser cette année pour atteindre 93,3% du PIB. Moody’s n’anticipe aucune amélioration avant 2016.

L’austérité pèse qui plus est sur la croissance, dont la contraction, au quatrième trimestre 2012, fait planner le risque d’un retour en récession.

Les marchés s’attendaient donc à ce que la note de Londres subisse tôt ou tard le même sort que celles de Paris et Washington.