DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Début du scrutin législatif et sénatorial en Italie


Italie

Début du scrutin législatif et sénatorial en Italie

Les Italiens commencent à voter ce dimanche pour élire leurs députés et leurs sénateurs. Le scrutin se déroule jusqu‘à ce lundi à 15 heures, et il pourrait bien aboutir à une situation de blocage politique si aucune coalition n’obtient la majorité dans les deux chambres.

D’après les derniers sondages autorisés publiés il y a quinze jours, les électeurs semblent en effet divisés. Le coalition de gauche emmenée par Pier Luigi Bersani serait favorite, avec plus de 34% d’intentions de vote.

La coalition de droite, avec à sa tête Silvio Berlusconi, a effectué une remontée spectaculaire et inattendue dans les sondage. Elle talonne désormais la gauche avec environ 30% des intentions de vote, ce qui ne rend pas complètement impossible un retour aux affaires du Cavaliere.

En troisième position pourrait bien figurer Beppe Grillo, le trublion de la politique italienne. Il a su attirer les mécontents en se présentant comme le candidat anti-système. Il était crédité de presque 17% il y a quinze jours.

Enfin, le technocrate Mario Monti, premier ministre sortant, s’est littéralement effondré dans les sondages pendant cette campagne. Il pourrait cependant former avec Bersani une coalition de centre gauche.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne: "marée citoyenne" contre l'austérité et la corruption