DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'adhésion à l'UE au centre de la visite de Merkel en Turquie?


Turquie

L'adhésion à l'UE au centre de la visite de Merkel en Turquie?

La Turquie est optimiste sur l’avancée des négociations à propos de son entrée dans l’Union Européenne. De récents propos tenus par Angela Merkel à la veille de sa visite de dimanche à Ankara ont été surinterprétés par le premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Dans le quartier de Kreuzberg à Berlin, la communauté turque veut aussi croire à ces avancées:

“Ce serait mieux si la Turquie pouvait entrer dans l’Union Européenne, pour montrer que les Chrétiens et les Musulmans peuvent vivre ensemble en harmonie.” commente un commerçant.

Interrogée par une journaliste turque, la chancelière allemande a juste affirmé que les négociations entre l’UE et la Turquie suivaient leur cours, rien de plus.

“Je pense que de longues négociations nous attendent. Même si je suis sceptique, je suis d’accord pour continuer ces négociations.” a-t-elle déclaré.

Ces propos semblent avoir été mal interprétés par le Premier ministre turc. Il y a vu un geste positif de l’Allemagne réputée réticente à l’entrée de la Turquie dans l’UE.

“Les propos positifs d’Angela Merkel sur l’ouverture de nouveaux volets de négociations vont porter leurs fruits lors de la présidence de l’Irlande.” a-t-il affirmé, très optimiste.

En réalité, les principaux sujets abordés par Angela Merkel pendant sa visite seront la lutte anti-terroriste, le conflit en Syrie ou encore la question des visas pour les citoyens turcs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie: vote et mauvais temps