DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A Cuba, l'économie de marché, doucement, doucement....


économie

A Cuba, l'économie de marché, doucement, doucement....

A Cuba, Raul Castro, bientôt 82 ans, a été réélu pour 5 ans à la tête de l’exécutif et les propriétaires d’entreprises privées pensent que les réformes vers l‘économie de marché vont s’accélérer au cours du second mandat de Raul Castro. Depuis qu’il a succédé à son frère Fidel au pouvoir depuis 2008, Raul Castro a décidé une série de réformes pour moderniser le modèle socialiste cubain vieillissant.

“J’espère que le commerce de la restauration va bien et que graduellement il va se transformer en une activité d’enseigne, affirme William Arias propriétaire d’un restaurant privé à La Havane. J’ouvrirai une enseigne de magasins dans d’autres pays, peut-être même à Pékin dans cinq ans. Bien qu’on ne puisse pas ouvrir de chaînes de magasins à Cuba actuellement, je suis très confiant dans l’avenir.

Depuis 2012, le gouvernement a relâché son contrôle sur les entreprises privées et notamment sur la façon dont elles doivent être gérées. Dans le même temps, le nombre des autorisations de créations d’entreprises individuelles a augmenté.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Chypre, les banques, priorité N°1 après l'élection présidentielle