DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chypre, les banques, priorité N°1 après l'élection présidentielle


économie

Chypre, les banques, priorité N°1 après l'élection présidentielle

Les partisans du nouveau Président chypriote, le conservateur pro-européen Nicos Anastasiades ont fêté la nuit dernière la victoire de leur favori avec 57,5% des voix au second tour face à Stavros Malas, le candidat indépendant soutenu par le parti communiste. Quelques heures après avoir salué ce résultat, la France et l’Allemagne ont lancé un appel commun au futur gouvernement pour la mise en place rapide de négociations sur un plan de sauvetage financier de l’ile.

“Ma première priorité est de restaurer la crédibilité de Chypre, a assuré le président Anastasiades. Je suis déterminé à travailler avec nos partenaires européens et assumer totalement nos responsabilités. Je m’engage à adopter les mesures nécessaires pour sortir de la crise l‘économie du pays”.

Le gouvernement chypriote sortant a évalué à 17 milliards d’euros l’aide financière nécessaire. Les banques chypriotes auraient besoin de 10 milliards d’euros. Un montant relativement faible mais qui représente 100% du PIB chypriote.
Le gouvernement sortant n’avait pas donné suite à la proposition de l’Eurogroupe d‘évaluer la manière dont Nicosie applique sa législation contre le blanchiment d’argent, gageons que le nouveau gouvernement y sera favorable.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Japon : une politique probablement plus agressive pour la Banque centrale