DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Japon : une politique probablement plus agressive pour la Banque centrale


économie

Japon : une politique probablement plus agressive pour la Banque centrale

C’est l’actuel président de la Banque asiatique du développement Haruhiko Kuroda qui devrait être nommé à la tête de la banque centrale du Japon par le premier ministre Shinzo Abe. Le futur gouverneur de la Banque centrale japonaise a longtemps reproché à l’institution d‘être trop timide dans sa politique de soutien à la croissance : il devrait s’il est nommé, déverser encore plus de liquidités dans l‘économie japonaise pour arriver à l’objectif d’un taux d’inflation à 2% fixé en janvier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Italie : l'incertitude sera le pire cauchemar des investisseurs