DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Iraniens entre prudence et scepticisme après l'oscar d'"Argo"

Vous lisez:

Les Iraniens entre prudence et scepticisme après l'oscar d'"Argo"

Taille du texte Aa Aa

Quand l’Amérique récompense un film comme “Argo” qui traite de l’histoire iranienne, les habitants de Téhéran prêtent l’oreille. Certes, il n’est pas sorti dans les salles, mais certains l’ont téléchargé. Et chacun a sa petite idée sur les raisons de cet Oscar.

“ Je n’ai pas vu le film en entier. Il ne me plaisait pas au point de le regarder jusqu’au bout, je n’ai pas supporté, reconnaît un jeune Téhéranais. J’ai l’impression qu’ils ont attribué l’Oscar à Argo pour des motifs politiques, en tout cas pas pour des raisons artistiques. Ce prix ne récompense pas, à mon avis, la qualité du film ni du scénario.”

“ Parler de motifs politiques pour cet Oscar, c’est un peu rapide, estime un autre jeune homme. Je ne pense pas qu’ils puissent faire cela. Ils ont simplement jugé qu’Argo méritait ce prix.”

Le film de Ben Affleck raconte la prise d’otages de 52 ressortissants américains à l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran en 1979. On y voit la tentative de libération rocambolesque montée par un agent de la CIA qui propose d’envoyer une équipe dans le pays sous prétexte de partir en repérage pour un faux film de science fiction. Pour en faire un vrai thriller, le réalisateur n’a pas hésité à prendre des libertés avec l’histoire.