DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Beppe Grillo ne veut pas d'alliances


Italie

Beppe Grillo ne veut pas d'alliances

Longtemps, Beppe Grillo a fait rire les Italiens. Aujourd’hui, l’ex-comique ne fait rire ni la droite ni la gauche. Vainqueur incontesté des élections , il apparaît comme l’empêcheur de tourner en rond, celui qui fait virer au casse-tête la formation d’un gouvernement.
Arrivé en troisième position, son Mouvement Cinq Etoiles devient incontournable.

“ Nous vivons un changement historique, un changement de culture, un changement politique et économique, a-t-il déclaré. Notre mouvement est quelque chose de différent, il ne s’agit pas de discuter d’ alliances. Cela signifie que les citoyens deviennent partie prenante de l’Etat et ils ne veulent déléguer personne.”

Ses détracteurs raillent son populisme. Attention toutefois à ne pas le caricaturer, prévient la rédactrice en chef de RaiNews 24. “ Nous devons observer très attentivement le mouvement de Grillo et de quoi il se compose, explique Monica Maggioni. Ne l’assimilons pas trop vite à un courant anti-politique, il y a quelque chose de plus que cela. Et ça doit être le point de départ pour comprendre l’avenir politique de l’Italie.”

Beppe Grillo a choisi de mener une campagne de terrain dans les villes et villages, là où les favoris privilégiaient les plateaux de télévision. Une stratégie qui s’est avérée payante.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Benoît XVI ne changera pas de nom après sa démission