DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corps-à-corps entre un baleinier japonais et un bateau de Sea Shepherd en Antarctique

Vous lisez:

Corps-à-corps entre un baleinier japonais et un bateau de Sea Shepherd en Antarctique

Taille du texte Aa Aa

Une “bataille navale” d’un nouveau genre se joue dans les eaux de l’Antarctique. Un bateau de l’association écologiste Sea Shepherd s’est retrouvé pris “en sandwich” ce mardi entre un baleinier japonais, et le pétrolier qui devait le ravitailler. La lutte, bord à bord, a duré près de cinq heures en haute mer. Chaque partie accuse l’autre de l’avoir attaquée. L’Australie, fermement opposée à la pêche à la baleine, a choisi son camp.

“Tokyo se moque de la Cour fédérale d’Australie, qui a rendu illégale et interdit la chasse à la baleine dans les eaux de l’Antarctique, considérées comme un sanctuaire, explique Bob Brown, directeur de Sea Shepherd en Australie. Le problème, c’est que le gouvernement australien ne décide rien pour faire appliquer la décision de la Cour fédérale”. Le Japon accuse Sea Shepherd d’avoir un “comportement dangereux”. Le fondateur de l’association écologiste, Paul Watson, répond: “C’est ridicule de penser qu’on est rentré dans le baleinier japonais. On aurait simplement rebondi”. Ce n’est pas la première collision entre les deux adversaires. En 2010, un bateau flambant neuf de Sea Shepherd en avait fait les frais.