DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie: "Le vainqueur, c'est l'impossibilité de gouverner"


Italie

Italie: "Le vainqueur, c'est l'impossibilité de gouverner"

Le quotidien Il Messagero résume assez bien la situation aujourd’hui en Italie, une presse unanime qui s’inquiète de l’impasse politique. Il Corriere della Sera parle de “vote choc” et de victoire de l’euroscepticisme avec la percée de Beppe Grillo tandis que La Repubblica met l’accent sur une “‘Italie ingouvernable” et le succès des populismes.

“En gros il y a eu 5% de votes qui se sont déplacés du Parti démocrate au parti de Beppe Grillo explique un Italien. Le vrai résultat c’est que les gens sont fâchés (…) Je ne sais pas s’il y aura de nouvelles élections, la situation est tellement chaotique, c’est le pire résultat qu’on aurait pu imaginer.”

“Je souhaite qu’ils changent la loi électorale et qu’on puisse retourner aux urnes pour voter de nouveau indique une Italienne. Sinon j’espère qu’ils seront responsables et qu’ils réussiront à s’entendre, que le Parti démocrate, le mouvements 5 Etoiles réussiront à trouver une ligne commune. Mais j’ai des doutes.”

Pour l’instant, l’ancien comique refuse toute négociation avec les autres partis politiques. Mais Silvio Berlusconi l’ancien chef du gouvernement dit réfléchir à un accord avec la gauche.

“Si Mario Monti a été soutenu pendant un an par une majorité hétéroclite, le prochain Premier ministre sera obligé de construire une majorité sur chaque projet de loi souligne notre envoyé spécial à Rome Enrico Bona. Le risque c’est d’avoir une négociation permanente et une instabilité qui devienne sistémique.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

19 touristes tués dans un accident de montgolfière à Louxor