DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dans les raviolis Panzani, de la viande de cheval, encore

Vous lisez:

Dans les raviolis Panzani, de la viande de cheval, encore

Taille du texte Aa Aa

Après Findus, Picard, Nestlé ou Ikéa, c’est au tour de Panzani d‘être épinglé sur la contenance douteuse de ses raviolis au boeuf. De la viande de cheval y a été détectée, a annoncé Panzani, propriété du groupe espagnol Ebro mais dont les raviolis sont fabriqués par le français William Saurin.

Si les produits ont été retirés de la vente, cette nouvelle découverte accrédite le scénario de “fraude généralisée” évoquée par plusieurs membres du gouvernement français.

William Saurin se dit “victime d’une tromperie de la part d’un de ses fournisseur”, mais assure qu’il ne s’agit pas de Spanghero.

L’entreprise française ne détiendrait donc pas le monopole de l’approvisionnement en viande frauduleuse. D’autres filières et intermédiaires pourraient être identifiés sous peu.

En France, les agents de la répression des fraudes procèdent à l’analyse de 40 prélèvements sur divers produits. Europol a également été saisi, une quinzaine de pays de l’UE ayant découvert des lots frauduleux.

Credit photo CC BY Flickr/timomcd http://eurone.ws/WgFHzX