DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : La Ligue du Nord, un inquiétant contrepouvoir régional


Italie

Italie : La Ligue du Nord, un inquiétant contrepouvoir régional

Minoritaire au législatives, la Ligue du Nord a pris sa revanche aux élections régionales dans le nord de l’Italie. En raflant les trois régions les plus riches du pays, le parti autonomiste se pose déjà comme un inquiétant contrepouvoir.

C’est ce qu’a clairement indiqué son leader et nouveau président de Lombardie, Roberto Maroni.

“Notre projet est de construire une macro-région du Nord capable de traiter avec Rome pour obtenir tout ce que nous voulons,” a-t-il déclaré.

La Ligue du Nord contrôle désormais le Piemont, la Lombardie et la Vénitie, soit près de 60% du PIB italien.

Bien qu’eurosceptique, elle compte sur les projets de développement européens pour étendre son influence au-delà des frontières italiennes.

“Il existe un projet européen, pour construire une euro-région autour des Alpes et de la Padanie. Elle comprend déjà 4 régions italiennes et des régions d’autres Etats en Slovénie, en Carinthie, en Suisse ou en France. C’est le projet que je veux voir devenir réalité mais à partir des régions italiennes,” confiait le mois dernier Roberto Maroni à un de nos reporters.

L’aboutissement de ce projet rapprocherait la Ligue du nord de son rêve sécessioniste. Son poids en Italie pourrait l’amener à se réconcilier avec la coalition de Silvio Berlusconi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Stéphane Hessel, l'inspirateur des Indignés, est mort