DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une femme pressentie pour sauver la Slovénie


Slovénie

Une femme pressentie pour sauver la Slovénie

Alenka Bratusek pourrait devenir dès ce soir la toute première femme premier ministre de Slovénie.

Impliqué dans un scandale de corruption, le premier ministre conservateur Janez Jansa est menacé par une motion de censure au parlement.

A 42 ans, Alenka Bratusek a elle-même dû remplacer au pied levé son mentor et leader du centre-gauche, Zoran Jankovic, lui aussi sous le coup d’une enquête pour corruption.

Cette experte des questions budgétaires, novice en politique, aura pour mission de sortir la Slovénie de l’ornière de la récession. Les Sociaux démocrates ainsi que deux partis de droite issus de la coalition du Premier ministre sortant, ont accepté de participer à son gouvernement pendant 12 mois. En cas de succès, le mandat d’Alenka Bratusek sera prolongé jusqu’aux élections de 2015.

Membre de l’eurozone depuis 2007, la Slovénie est aujourd’hui au bord de la faillite. Alenka Bratusek ne croit cependant pas à l’austérité, qu’elle qualifie de “remède moyenâgeux”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le coup de pression des Etats-Unis pour aider la rébellion syrienne