DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon : le premier ministre propose un nouveau gouverneur pour la Banque centrale

Vous lisez:

Japon : le premier ministre propose un nouveau gouverneur pour la Banque centrale

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a soumis jeudi aux parlementaires la candidature de Haruhiko Kuroda comme gouverneur de la Banque centrale du Japon. Sa nomination à la tête de l’institut monétaire japonais doit maintenant être validée par les deux chambres du parlement. Ce qui ne coule pas de source puisque le Parti Libéral-démocrate du premier ministre n’a pas la majorité au Sénat.
Haruhiko Kuroda remplit les conditions posées par le chef du gouvernement : tout d’abord il soutient l’objectif d’inflation de 2% récemment imposé par le chef du gouvernement, ensuite il est favorable à une politique monétaire ultra-accomodante, tout comme le nouvel exécutif.

“Je pense que la faiblesse du yen qu’on a constatée ces derniers temps est devenue assez importante et reflète déjà cette politique monétaire japonaise plus agressive, affirme Brian Jackson, trader de la maison Coutts. Donc je vois plutôt une consolidation et même à court terme un renversement de tendance pour le yen dans les prochains mois”.

Autrefois largement excédentaire grâce au succès des voitures et de l‘électronique Made in Japan, la balance commerciale de l’archipel est régulièrement dans le rouge depuis le tsunami et l’accident nucléaire de mars 2011 dans le nord-est du pays. En janvier 2013, le déficit commercial japonais était de 13 milliards d’euros, du jamais vu depuis 1979 date de la création de cet indicateur.