DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La City de Londres opposée au plafonnement des bonus des banquiers

Vous lisez:

La City de Londres opposée au plafonnement des bonus des banquiers

Taille du texte Aa Aa

Les autorités britanniques sont très remontées contre la proposition de Bruxelles de plafonner les primes versées aux banquiers. Londres, qui abrite la première place financière d’Europe, voit d’un très mauvais oeil cette proposition. “Ce n’est pas à Bruxelles de décider de la paie des banquiers à travers le monde”, a ainsi déclaré le maire de la capitale britannique.

Dans le quartier de la City, les réactions vont dans le même sens. “Certains sportifs gagnent beaucoup d’argent, lance un homme. Et eux, ils ne sont soumis à aucun plafond. Donc je ne vois pas pourquoi nous, les banquiers, nous serions soumis à un encadrement des bonus”. “Je ne suis pas d’accord avec cette mesure anti-capitaliste, ajoute un autre homme. Si vous prenez un épicier qui vend des tonnes de fruits et qui fait beaucoup de profit. Et bien, cet argent, il le gardera. Personne ne dira : ‘Non non, il a gagné trop d’argent, il faut plafonner ses revenus’”.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le Parlement européen et la présidence irlandaise de l’UE ont conclu un accord de principe sur le secteur bancaire. Cela met fin à des mois de négociations.

“(Cet accord) prévoit, pour la première fois dans l’histoire bancaire du monde, des règles de liquidité, commente Michel Barnier, commissaire en charge du marché intérieur et des services. Je peux dire que si ces règles avaient existé depuis cinq ou six ans, probablement, nous n’aurions pas connu l’affaire Lehman Brothers.”

Au regard de ce texte, les bonus versés aux banquiers ne pourront pas dépasser le montant de leur salaire, sauf si les actionnaires donnent spécifiquement leur feu vert.