DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Musulmans et juifs espèrent un pape ouvert


Vatican

Musulmans et juifs espèrent un pape ouvert

Le départ de Benoît XVI plonge aussi les autres grandes religions dans l’expectative.

A la Mosquée de Rome, le Secrétaire général du centre culturel islamique. Abdellah Redouane insiste sur l’importance de maintenir le dialogue interreligieux ouvert.

“Notre espoir, confie-t-il, est de voir les communautés des croyants ensemble, chercher des solutions aux problèmes du monde et particulièrement éviter les guerres de religion, en quelque sorte, et surtout trouver un point commun sur lequel travailler, et en particulier les valeurs universelles dans lesquelles tous les croyants se reconnaissent.”

Un avis partagé par le Grand Rabbin de Rome, Riccardo Di Segni, qui rend hommage au travail de Benoît XVI.
“Ce pape, comme d’autres avant lui, a montré la voie à suivre. Sa ligne de conduite était celle du dialogue et du respect pour l’hébraïsme. Notre souhait, à présent, est qu’il n’y ait pas de retour en arrière,” conclut-il.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Benoît XVI n'est plus pape mais pèlerin