DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Devant la cour martiale, Bradley Manning s'explique


Etats-Unis

Devant la cour martiale, Bradley Manning s'explique

Bradley Manning, la “taupe” de Wikileaks au sein de l’armée américaine annonce son intention de plaider coupable pour dix chefs d’accusation sur les 22 pour lesquels il est poursuivi. C’est ce qu’il a affirmé lors de l’audience préliminaire à son procès qui doit débuter début juin.

Bradley Manning, ex-analyste de renseignement en Irak, âgé de 25 ans, est emprisonné depuis plus de deux ans et demi pour avoir transmis à Wikileaks des documents militaires américains sur les guerres en Irak et en Afghanistan, parmi lesquels une vidéo montrant une bavure commise en Irak en 2007 par un hélicoptère contre des civils, dont une équipe de journalistes de l’agence Reuters.

Il a affirmé ce jeudi devant la cour martiale que ce genre de vidéo lui faisait horreur, et qu’il espérait par son action “provoquer un débat public”. Il se considère innocent de l’accusation de “collusion avec l’ennemi”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Abou Zeid tué par les forces françaises au Mali?