DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis: sans accord d'ici vendredi minuit, de nouvelles coupes budgétaires automatiques

Vous lisez:

Etats-Unis: sans accord d'ici vendredi minuit, de nouvelles coupes budgétaires automatiques

Taille du texte Aa Aa

Aujourd’hui se tiennent à la maison blanche d’ultimes négociations avant l’entrée en vigueur des coupes budgétaires automatiques aux Etats-Unis ce vendredi soir, à minuit. Alors que Républicains et Démocrates ont échoué jeudi à trouver un compromis au Sénat, Barack Obama a convoqué les chefs de files du Congrès, sans grand espoir de se mettre d’accord.

Pour John Boehner, président de la Chambre des représentants à majorité républicaine, “Le Président veut augmenter les impôts, mais seulement pour financer de nouvelles dépenses publiques. Biensûr, nous voulons une réforme fiscale, mais dans le but de créer des emplois, et non pas pour financer d’avantage l’Etat.”

Si aucun accord n’est trouvé d’ici ce soir, ce sont 85 milliards de dollars de dépenses publiques qui seront supprimées d’ici septembre, soit 8% du budget de la défense et 5% des autres budgets. Et ce sont des centaines de milliers de fonctionnaires qui pourraient reçevoir rapidement des lettres de congés sans solde. “J’espère qu’ils vont arrêter de jouer avec la politique, dit une Américaine croisée dans la rue, et qu’ils vont commencer à agir pour le bien des citoyens et faire les bons choix”.

En Virgine, dans le centre social pour enfants “Early Head Start”, on a peur que les coupes budgétaires conduisent à la fermeture pure et simple de certains services publics. Pour être fixé, ils devront attendre le 27 mars, prochaine date butoir avant laquelle le nouveau budget fédéral doit impérativement être voté. Pour sa part, le FMI estime que les coupes budgétaires vont ralentir la croissance américaine d’un demi point.