DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La vidéo, c'est pour bientôt


Sport

La vidéo, c'est pour bientôt

Souvent réclamé par les amoureux du ballon rond, l’arbitrage par vidéo entrera progressivement en vigueur dans les différentes compétitions internationales comme la prochaine Coupe du Monde 2014, au Brésil . Pour la FIFA, c’est un virage à 180 degrés. Il y a encore quelques années, ses dirigeants étaient contre l’utilisation de la vidéo.

“Lorsque j’ai vu ce qui s’est passé à Bloemfontein (Coupe du monde 2010), quand Frank Lampard avait inscrit un but valable mais refusé par l’arbitre, je me suis dit que si nous avions eu la vidéo, on l’aurait utilisée. Aujourd’hui, nous avons quatre systèmes différents et nous serions fous de ne pas les utiliser et on ne peut se le permettre”, a déclaré le président de la FIFA, Sepp Blatter, en visite à Edimbourgh, en Ecosse.

Parmi ces systèmes, on trouve celui utilisant une puce magnétique placée à l’intérieur du ballon. S’il entre dans le but, la puce transmet un signal directement à l’arbitre. En parallèle de sa visite, Sepp Blatter s’est aussi montré très critique à l‘égard du scandale des matchs truqués.

“Quand nous sommes victimes de matchs faussés, nous sommes les victimes de notre propre jeu. Voilà pourquoi c’est important. Ca ne concerne qu’un petit pourcentage de match faussés mais c’est déjà beaucoup trop”, a-t-il ajouté.

D’après un rapport d’Europol, plus de 400 personnes, réparties dans une quinzaine de pays, sont aujourd’hui suspectées d’avoir participé à des matchs truqués, notamment en Asie. Le scandale toucherait des centaines de matchs ayant eu lieu en Europe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Adrian Sutil fait son retour en Formule 1