DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des milliers de manifestants disent "non" à l'adoption d'enfants russes par des étrangers


Russie

Des milliers de manifestants disent "non" à l'adoption d'enfants russes par des étrangers

C’est une réaction épidermique à la mort d’un enfant russe adopté aux Etats-Unis : au moins 10.000 personnes sont descendues dans les rues de Moscou ce samedi. Elles ont réclamé aux autorités russes de banir toute adoption d’enfants par des étrangers. Des associations pro-Kremlin d’aide à l’enfance avaient appelé à ce rassemblement.
“Je crois que cet enfant aurait dû rester ici, et être élevé par des Russes, avec nos traditions, dit une manifestante. Nous avons de solides traditions”.

Cette manifestation massive apporte de “l’eau au moulin” du pouvoir russe, qui a déjà fait adopter l’an dernier une loi interdisant désormais aux Américains d’adopter des enfants russes. La loi n’est pas du goût de l’opposition russe qui, elle aussi, a organisé une grande manifestation en janvier dernier. La mort du petit Maxim, un enfant russe de trois ans adopté par un couple du Texas, n’a fait que mettre de l’huile sur le feu. Les autorités américaines ont expliqué que cette mort était accidentelle, et que les parents adoptifs étaient hors de cause, mais le ministère russe des Affaires étrangères émet des doutes, estimant que les résultats de l’autopsie sont incomplets.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le président américain appelle le Congrès à stopper l'austérité en marche