DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kenya : une présidentielle menacée par les rivalités ethniques

Vous lisez:

Kenya : une présidentielle menacée par les rivalités ethniques

Taille du texte Aa Aa

Le duel entre les deux favoris de la présidentielle au Kenya risque de se transformer en bataille entre leurs tribus respectives. C’est ce que redoutent par dessus tout les autorités et la communauté internationale. Raila Odinga, le Premier ministre sortant, appartient à l’ethnie Luo. Lundi, il aura face à lui Uhuru Kenyatta, l’actuel vice-Premier ministre. Celui-ci, qui n’est autre que le fils du “père de l’indépendance” du Kenya, fait partie de la tribu des Kikuyu. Sa particularité est d‘être inculpé par la Cour pénale internationale de La Haye. Uhuru Kenyatta est accusé d’avoir encouragé les violences ethniques en 2007.

“Le résultat de la présidentielle au Kenya sera important pour la communauté internationale, explique l’analyste Tom Maliti, car le pays est au centre de l‘économie et de la diplomatie dans la région. Si le Kenya est stable, les bonnes relations économiques pourront se poursuivre”. En 2007, particulièrement dans la vallée du Rift, les ethnies rivales s‘étaient affrontées à coup de flèches et de machettes. Plus de 1.200 Kenyans avaient trouvé la mort.