DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président américain appelle le Congrès à stopper l'austérité en marche

Vous lisez:

Le président américain appelle le Congrès à stopper l'austérité en marche

Taille du texte Aa Aa

Il est difficile de faire marche arrière. Les Américains ont commencé leur cure d’austérité. Leur président, Barack Obama, a dû se résoudre à déclencher les coupes automatiques dans les dépenses publiques. Il supplie maintenant le Congrès, surtout le camp républicain, de trouver un compromis avec lui. Sinon, les conséquences seront dévastatrices pour l‘économie américaine.

“Ces réductions de dépenses ne sont pas intelligentes, a souligné Barack Obama ce samedi. Elles vont nuire à notre économie, et nous coûter des emplois. Le Congrès peut les annuler à tout moment, dès lors que démocrates et républicains manifestent la volonté de trouver un compromis. Il est important de comprendre que l’impact des coupes sera réel. Beaucoup de familles de la classe moyenne vont être affectées”. Ces coupes budgétaires se montent à 85 milliards de dollars. 8% du budget de la Défense sera amputé. Le nouveau chef du Pentagone, Chuck Hagel, s’est dit préoccupé. Cela signifie, entre autres, que les employés du département de la Défense, les agents du FBI et les gardes-frontières verront leurs salaires réduits.