DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un dimanche pas comme les autres au Vatican


Vatican

Un dimanche pas comme les autres au Vatican

Son absence est notable au Vatican. C‘était un dimanche sans pape, et donc sans Angelus. Depuis près de huit ans, Benoît XVI avait l’habitude de bénir la foule depuis son balcon donnant sur la place Saint-Pierre. Ce dimanche, la fenêtre de son appartement est restée fermée. Les pèlerins et les touristes se sont sentis un peu abandonnés. “C’est une drôle d’impression, dit un Italien. Je suis venu avec mes enfants pour cette journée particulière”. “Le pape est un chef spirituel, mais chacun est capable de prier de lui-même, explique un touriste roumain. Dieu peut écouter quand même !” “Je suis désolé qu’il parte, réagit un autre Italien. J’espère que le prochain sera un bon pape”.

Cette responsabilité revient aux cardinaux. 209 ont été convoqués au Vatican par le doyen du Sacré Collège, mais seuls 115 sont en mesure de voter, car ils ont moins de 80 ans. Ils se réuniront ce lundi pour commencer à préparer le Conclave, dont la date n’est pas encore fixée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un troisième soldat français tué au Mali