DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des rayons X contre la DMLA

Vous lisez:

Des rayons X contre la DMLA

Taille du texte Aa Aa

Les rayons X pourraient représenter un nouvel espoir pour les patients souffrant de dégénérescence maculaire liée à l‘âge, dans sa forme humide. Une maladie de la rétine qui dans l’Union européenne, touche plus de 300.000 personnes âgées.
La DMLA entraîne la formation de vaisseaux sanguins fragiles derrière la rétine qui provoquent des saignements. Elle se développe très rapidement et peut entraîner une perte de vision centrale sévère.
Jonathan Gathorne Hardy est atteint : “j’ai commencé à craindre que cet oeil puisse être touché, et la vue,” poursuit-il, “c’est quelque chose de vital pour tout le monde, mais il se trouve que je gagne ma vie en écrivant et en lisant.”
L‘écrivain britannique a décidé de participer à l‘étude d’une nouvelle radiothérapie destinée à traiter la DMLA humide. Un essai mené à l‘échelle de l’Europe par des scientifiques et des chirurgiens ophtalmologues issus de 21 centres différents.

Tim Jackson, chirurgien ophtalmologue du Kings College London, consultant dans le cadre de cet essai, nous explique le principe du traitement : “un robot envoie trois faisceaux dans l’oeil qui atteignent à l’arrière, la partie qui est endommagée au niveau de la macula, l’objectif des rayons,” ajoute-t-il, “c’est de stopper l‘écoulement de tous les vaisseaux sanguins et d’essayer d‘éliminer cette maladie plutôt que de la contenir comme les injections le font. Les rayons touchent les lésions actives où les vaisseaux se développent très fortement, “et ils empêchent les cellules de proliférer,” conclut-il.

La technique permet de traiter de toutes petites lésions, ce qui la rend plus efficace. Et alors que les traitements par injection ne suppriment que temporairement les cellules anormales, les rayons pourraient les éliminer totalement.
Déjà, les premiers résultats sont encourageants. Mais certains scientifiques mettent en garde contre les effets indésirables qu’une exposition aux rayons X pourrait causer à long terme.