DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Kenya vote, redoutant les violences inter-ethniques

Vous lisez:

Le Kenya vote, redoutant les violences inter-ethniques

Taille du texte Aa Aa

Près de 100 000 policiers ont été déployés au Kenya.
Les électeurs vont choisir leur président mais aussi leurs députés, sénateurs et gouverneurs, ce lundi. Des élections multiples hantées par le spectre des violences de fin 2007… Il y a cinq ans, plus d’un millier de personnes avaient été tuées suite à l‘élection contestée de Mwai Kibaki, l’adversaire du Premier ministre sortant Raila Odinga.
Les affrontements, entre les deux ethnies dont ils sont issus, sont donc à nouveau redoutés. Raila Odinga du Mouvement Démocratique Orange craint également les fraudes.

Son principal rival n’est autre que le vice-Premier ministre Uhuru Kenyatta, dont le procès devant la Cour pénale Internationale à la Haye devrait débuter le 10 avril. Il est soupçonné d‘être impliqué dans l’organisation des affrontements ethniques de la fin 2007. Il soutenait alors le président actuel issu du Parti national de l’unité.