DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pakistan : Karachi à l'arrêt après un attentat particulièrement meurtrier


Pakistan

Pakistan : Karachi à l'arrêt après un attentat particulièrement meurtrier

La capitale économique du Pakistan, Karachi, était sous le choc lundi au lendemain du violent attentat qui a fait une cinquantaine de morts. Une bombe a explosé près d’un quartier chiite, alors que des fidèles sortaient d’une mosquée. De nombreux immeubles environnants n’ont pas résisté à la déflagration.

“Qu’attend le gouvernement pour agir’‘, s’interroge ce commerçant, en référence aux nombreux attentats qui frappent le Pakistan depuis plusieurs mois. “La violence ne va pas s’arrêter, si les dirigeants ne font rien contre les auteurs des attaques”, dit-il.

Le gouvernement local ayant décrété un jour de deuil, la plupart des écoles, commerces et bureaux sont restés fermés lundi, et le trafic était très limité. Les habitants de Karachi se disent particulièrement préoccupés par ce climat d’insécurité. ‘‘On ne sait pas ce que ce pays va devenir. Le gouvernement est absent, il regarde en spectateur”, dit un quidam.“Aujourd’hui, les gens ne peuvent pas sortir de chez eux sans se demander s’ils vont retrouver leur maison.”

La minorité chiite pakistanaise est régulièrement visée par des attentats. A Quetta en particulier, ville du sud, plus de 200 personnes sont mortes depuis le début de l’année.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Suisses votent contre les "rémunérations abusives"