DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Contre-offensive de l'armée syrienne sur Raqa


Syrie

Contre-offensive de l'armée syrienne sur Raqa

Des bombardements sèment la panique dans cette grande ville du nord de la Syrie. Raqa compte 240.000 habitants, mais plus de 800.000 déplacés sont venus s’y installer depuis le début du conflit. La ville est tombée lundi aux mains des rebelles, c’est leur plus importante victoire en deux ans de soulèvement contre le régime de Bachar al -Assad.

A Homs, assiégée depuis 8 mois par l’armée, les affrontements font rage. Troisième jour d’assaut de l’armée. Objectif : reconquérir les enclaves rebelles de cette ville symbole de la révolution syrienne.

A Alep, après une bataille de plusieurs jours, les rebelles se sont emparés d’une académie de police. Une prise de guerre qui a fait de nombreuses victimes des deux côtés, on parle de 200 morts.

Le 15 mars prochain, le conflit entrera dans sa troisième année et toujours pas d’issue en vue. Bachar al-Assad se dit prêt à discuter avec ses opposants à condition qu’ils déposent les armes.

Mais l’opposition veut en finir avec le règne des Assad. A Raqa, ils ont déboulonné avec rage cette statue d’Afez al-Assad, le père de l’actuel président.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Conclave : deuxième jour de congrégations au Vatican