DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La fronde des cardinaux américains

Vous lisez:

La fronde des cardinaux américains

Taille du texte Aa Aa

Les cardinaux américains tapent du point sur la table. Pas question d‘élire le nouveau pape sans parler des problèmes de gouvernance de l’Eglise ni faire toute la lumière sur les différents scandales comme Vatileaks disent-ils. Ils réclament des comptes, une ouverture et une modernisation de la communication. A la tête de cette “fronde”, le cardinal de Boston Sean O’Malley, cité comme papabile : “Je sais que Vatileaks a fait la une des journaux pendant longtemps mais je ne peux prédire quelle sera l’importance de ces questions pour le conclave. Je suis convaincu que les cardinaux vont partager leurs informations, c’est très important pour nous de savoir, car la décision est importante.”

Pas de précipitation au Vatican, les cardinaux veulent se donner du temps pour élire le successeur de Joseph Ratzinger. La date sera bientôt fixée, probablement dans la semaine du 11 mars afin de permettre au futur pape d‘être prêt pour Pâques.

L‘événement se prépare en coulisse. La Chapelle sixtine est fermée depuis mardi. Objectif : installer deux poêles, l’un pour brûler les bulletins, l’autre pour les fumées blanches ou noires.