DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Silhouettes punk rock


le mag

Silhouettes punk rock

En partenariat avec

Une haute couture et des silhouettes punk rock,
Les codes fashion, Hedi Slimane s’en moque.

Le créateur de Saint-Laurent s’inspire de Kurt Cobain,
Du dark, du cuir, du je-m’en-foutisme, quelle aubaine !

Le couturier français jette un pavé dans la mare,
Ses mannequins traînent des pieds, font mine d’en avoir marre,

Regards cerclés de noir, ces filles vous disent “Tu m’saoûles !”,
Avec elles la Fashion Week parisienne prend un bon coup de boule.

Car la capitale du grunge n’est pas Paris mais Seattle.
Ville de Jimi Hendrix et autres serpents à plume, Quetzalcoatl.

Avec ce sombre trash sous maquillage faussement négligé,
Au pinacle de la mode, Hedi Slimane s’est érigé.

Pas facile tous les jours d‘être la fille d’un Beatle,
Pourtant Stella a son style bien à elle seule.

McCartney, un patronyme pourtant agréable à porter,
Avec lui, plus facile de percer dans le prêt-à-porter.

Mais saison après saison, Stella s’est imposée,
Sortir de l’ombre paternelle, fallait oser.

Aucun cliché de fashionista n’a été épargné,
Pour cette nouvelle collection au Palais Garnier.

Car quoi de mieux qu’un opéra,
Puisque qu’encore une fois, la magie opéra.

Stella exagère, ose et fait le pari de l’oversize.
Premiers rangs et modeuses sont conquises.

Il faudrait avoir passé l’hiver sur la banquise,
Pour ne pas savoir que la tendance est à la gourmandise.

Silhouettes près du corps, jupes à fente ?
Non merci. Stella dit halte aux tailles étouffantes.

Longs manteaux, longues manches,
La voilà, la fashion d’Outre-Manche.

Parce qu’après tout, McCartney,
Ca rime avec pied de nez.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Gaultier, Westwood et Viktor & Rolf à Paris