DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chevrolet surfe sur un marché européen en baisse et un marché américain en reprise

Vous lisez:

Chevrolet surfe sur un marché européen en baisse et un marché américain en reprise

Taille du texte Aa Aa

En Europe, excepté en Allemagne, les stocks de voitures gonflent sur les parkings des constructeurs automobiles. La demande a baissé et l’an dernier, les ventes ont plongé de 8,2% pour atteindre le niveau le plus bas enregistré depuis 17 ans.
Exemple : le français Peugeot-Citroën a perdu 5 milliards d’euros et les profits de Fiat ont fondu de 73%. En revanche, les bénéfices de l’allemand Volkswagen sont en forte progression : + 41%.
De l’autre côté de l’atlantique, les trois “big three”, General Motors, Ford et Chrysler affichent une santé retrouvée. Mais aussi bien Ford que General Motors perdent beaucoup d’argent en Europe.
Le point positif sur le Vieux continent c’est la bonne performance de la marque Chevrolet, propriété de General Motors qui a gagné des parts de marché l’an dernier.

Tokunbo Salako, Euronews
“L’industrie automobile américaine semble avoir pris une autre dimension alors que l’Europe est en train d’avoir des ratés. Nous sommes au salon de Genève avec Susan Docherty, Présidente de Chevrolet Europe. Merci d‘être avec nous. Vous lancez une super voiture à Genève, parlez-nous de ce lancement.

Susan Docherty
Oui, ici à Genève, nous assurons la première présentation mondiale du nouveau cabriolet Chevrolet Corvette. C’est une incroyable performance pour une voiture sportive que celle que nous présentons ici à Genève. Nous avons lancé une version coupé en janvier à Detroit.

Euronews
Lancer une supervoiture sur un marché en dépression est-ce que c’est une stratégie prudente ?

Susan Docherty
Bien, je vous dirai que vraiment la Corvette représente l’esprit de notre entreprise et créee beaucoup d’intérêt pour la marque Chevrolet. Quand vous pensez au marché européen déprimé, ce que vous voulez être capable de faire c’est de capitaliser les quelques opportunités que vous avez et quand nous pensons aux deux plus fameuses marques se trouvant dans notre portefeuille de produits : l’une d’elles c’est la Corvette et l’autre c’est la Camaro. Donc ce que ce type de produit et son lancement vont générer c’est de l’affluence dans nos showrooms et ça nous donne l’occasion de présenter le reste de nos modèles.

Euronews
“Il n’y a pas si lontemps, Chevrolet a été actif en Europe oú vous avez de bons résultats tandis que les grands constructeurs européens, exception faite peut-être de BMW, ont vraiment connu beaucoup de difficultés récemment. Quelle est la raison de votre succès ?

Susan Docherty
Chevrolet est une marque relativement nouvelle qui a été relancée en Europe centrale et en Europe occidentale en 2005 et sur les 18 derniers mois nous avons mis sur le marché européen 10 nouveaux modèle. Donc c’est important – même sur un marché en perte de vitesse – de chercher les occasions – et les petits SUV sont certainement une opportunité pour nous et que nous voulons proposer aux consommateurs européens.

Euronews
Si on regarde les Etats Unis, vous avez réalisé un extraordinaire retour à la croissance. Quelle est l’importance pour Chevrolet de consolider sa position en Europe ?

Susan Docherty
“Le commentaire que je voudrai faire à propos des Etats Unis c’est que nous avons vu ce marché tomber à moins de 10 millions de véhicules vendus il y a trois ou quatre ans, et le marché est en train de se retourner très fort. La situation du marché automobile américain et la croissance de Chevrolet sont basées sur le fait que nous continuons à lancer produit après produit. En 2013, Chevrolet lancera 20 nouveaux modèles. Cinq d’entre eux sortiront ici en Europe occidentale et centrale et je pense que ce qu’il faut faire – même dans un marché en difficultés – c’est d’exploiter les opportunités en faisant porter les efforts sur la croissance de votre marque et c’est exactement ce que nous essayons de faire ici avec Chevrolet”.