DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Niveau record des brevets déposés par des entreprise européennes

Vous lisez:

Niveau record des brevets déposés par des entreprise européennes

Niveau record des brevets déposés par des entreprise européennes
Taille du texte Aa Aa

La crise n’a pas entamé les capacités d’innovation en Europe. L’Office européen des brevets (l’OEB) a enregistré un nouveau record l’an dernier pour les brevets provenant de ses 38 Etats membres, soit pratiquement tous les pays européens.
Euronews a rencontré le président de l’OEB. Une institution forte de près de 7000 salariés qui a comme objectif prioritaire, de renforcer la coopération européenne en matière de développement technologique.

“Nous avons une bonne nouvelle pour l‘économie européenne,” lance Benoît Battistelli : “en 2012, l’Office européen des brevets a reçu 258.000 demandes de brevets, soit 5,2% de plus que l’année 2011 qui était déjà une année record ; ce qui veut dire,” souligne-t-il, “que les entreprises non seulement européennes, mais aussi asiatiques et américaines, continuent à investir, à développer leur innovation pour sortir de la crise par le haut.”

Pour la première fois, en 2012, le nombre de dépôts des Européens a dépassé le niveau record de 2008. Mais il y a des disparités selon les pays et certaines entreprises se démarquent plus que d’autres. “En Europe, le numéro 1 est très largement l’Allemagne avec près de 14% du total des demandes, suivie par la France qui a 5% du total des demandes, puis ensuite la Suisse, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas,” précise le président de l’OEB avant d’ajouter : “nous publions la liste de notre top 10 – c’est-à-dire les principaux déposants par le nombre de dépôts de brevets – et cette année, pour la première fois, c’est une entreprise non européenne : c’est Samsung qui est numéro 1, suivie par Siemens et Bosch. Sur les 10 premiers déposants, nous avons 4 entreprises européennes, 4 entreprises asiatiques et 2 entreprises américaines,” conclut-il.

Plus de hi-tech