DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Niveau record des brevets déposés par des entreprise européennes

Vous lisez:

Niveau record des brevets déposés par des entreprise européennes

Taille du texte Aa Aa

La crise n’a pas entamé les capacités d’innovation en Europe. L’Office européen des brevets (l’OEB) a enregistré un nouveau record l’an dernier pour les brevets provenant de ses 38 Etats membres, soit pratiquement tous les pays européens.
Euronews a rencontré le président de l’OEB. Une institution forte de près de 7000 salariés qui a comme objectif prioritaire, de renforcer la coopération européenne en matière de développement technologique.

“Nous avons une bonne nouvelle pour l‘économie européenne,” lance Benoît Battistelli : “en 2012, l’Office européen des brevets a reçu 258.000 demandes de brevets, soit 5,2% de plus que l’année 2011 qui était déjà une année record ; ce qui veut dire,” souligne-t-il, “que les entreprises non seulement européennes, mais aussi asiatiques et américaines, continuent à investir, à développer leur innovation pour sortir de la crise par le haut.”

Pour la première fois, en 2012, le nombre de dépôts des Européens a dépassé le niveau record de 2008. Mais il y a des disparités selon les pays et certaines entreprises se démarquent plus que d’autres. “En Europe, le numéro 1 est très largement l’Allemagne avec près de 14% du total des demandes, suivie par la France qui a 5% du total des demandes, puis ensuite la Suisse, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas,” précise le président de l’OEB avant d’ajouter : “nous publions la liste de notre top 10 – c’est-à-dire les principaux déposants par le nombre de dépôts de brevets – et cette année, pour la première fois, c’est une entreprise non européenne : c’est Samsung qui est numéro 1, suivie par Siemens et Bosch. Sur les 10 premiers déposants, nous avons 4 entreprises européennes, 4 entreprises asiatiques et 2 entreprises américaines,” conclut-il.