DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Conflits sociaux : la crise se fait sentir en zone euro

Vous lisez:

Conflits sociaux : la crise se fait sentir en zone euro

Taille du texte Aa Aa

La crise économique est plus palpable que jamais en zone euro.

Ce vendredi, en Belgique, 300 travailleurs d’ArcelorMittal ont bloqué des postes frontières avec l’Allemagne et les Pays-Bas. 1.300 emplois sont menacés chez le sidérurgiste dans le bassin liégeois.

En France, 170 salariés de PSA Aulnay ont occupé les locaux parisiens du syndicat patronal de la métallurgie pour protester contre la fermeture l’an prochain de leur usine qui emploie directement 2.800 personnes. La production est paralysée par une grève depuis huit semaines.

En Allemagne, c’est le secteur aérien qui est en proie à des turbulences. Une cinquantaine de vols ont été annulés à l’aéroport de Cologne-Bonn, du fait d’une grève de la quasi totalité du personnel de sécurité pour des augmentations de salaire, leur quatrième débrayage cette année.

Toujours dans l’aérien, mais chez Iberia cette fois, 2.000 salariés de la compagnie aérienne espagnole ont manifesté à l’aéroport Barajas de Madrid au dixième jour d’un mouvement de grève contre la suppression de 20% des effectifs, soit 3.800 postes.

Et puis en Grèce, ce sont les employés du ministère de la culture qui levaient le pied pour 24 heures contre la menace d’une restructuration. Les sites archéologiques d’Athènes étaient fermés ce vendredi, au grand désappointement des touristes.