DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour sur la cérémonie d'hommage à Hugo Chavez

Vous lisez:

Retour sur la cérémonie d'hommage à Hugo Chavez

Taille du texte Aa Aa

Les obsèques nationales d’Hugo Chavez se sont déroulées ce vendredi à Caracas en présence de 32 chefs d’Etat et de gouvernement étrangers. Des dirigeants venus principalement d’Amérique latine, l’Europe et les Etats-Unis ayant préféré envoyer des délégations de second ordre, à l’exception de l’Espagne représentée par le prince Felipe.

Les leaders présents ont tenu à rendre hommage au président vénézuélien, décédé mardi des suites d’un cancer.
Les chefs d’Etat des nations de l’Alliance Bolivarienne pour les Amériques, autrement dit les pays dits “socialistes” d’Amérique latine, se sont placés autour de la dépouille d’Hugo Chavez, formant une haie d’honneur. Les dirigeants des nations de l’Unasur (Union des Nations sud-américaines) leur ont ensuite succédé pour observer, à leur tour, une minute de silence.

Hommage plus controversé, mais très applaudi par l’assistance, du président bélarus Alexandre Loukachenko et du président iranien Mahmoud Ahmadinejad.
Autres personnalités dont la présence a été remarquée : l’acteur américain Sean Penn ou le révérend, américain lui aussi, Jesse Jackson.

Le corps d’Hugo Chavez, qui fut au pouvoir pendant 14 ans, est exposé dans le hall d’honneur de l’Académie militaire de Caracas depuis mercredi. D’après les autorités, deux millions de Vénézuéliens seraient déjà venus se recueillir sur la dépouille du président défunt.

Après l’avoir déposée sur le cercueil, Nicolas Maduro, le vice-président du Venezuela, a offert aux proches d’Hugo Chavez la réplique de l‘épée de Simon Bolivar, le père fondateur des nations d’Amérique latine, et qu’Hugo Chavez considérait comme un modèle.

Nicolas Maduro, le vice-président du Venezuela, est en passe d‘être investi président par intérim. Sa prestation de serment doit se dérouler ce vendredi soir à Caracas, mais la principale coalition d’opposition a indiqué qu’elle n’y assisterait pas.
Les députés de la Table de l’unité démocratique (MUD) la jugent anti-constitutionnelle. Ils estiment, en effet, que c’est à Diosdado Cabello, le président de l’Assemblée nationale d’assurer l’intérim et d’organiser les élections présidentielles d’ici 30 jours.

Nicolas Maduro a promis loyauté “au-delà de la mort” à Hugo Chavez et de perpétuer son action, prenant pour symbole la Constitution du Venezuela qu’Hugo Chavez avait modifiée par référendum dès 1999.

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

  • Caracas : les funérailles d’Hugo Chavez

    euronews / Luis Carballo

Le corps d’Hugo Chavez va être embaumé, comme le furent ceux de Lénine ou de Mao Tse Toung, et sera exposé sept jours supplémentaires à Caracas. Une manière de perpétuer le culte de la personnalité du leader chaviste.