DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le conclave se fait attendre

Vous lisez:

Le conclave se fait attendre

Taille du texte Aa Aa

Les 115 cardinaux sont tous présents à Rome avec l’arrivée tardive du cardinal vietnamien, Jean-Baptiste Pham Minh Man. Les discussions ont duré jusqu‘à tard jeudi soir mais elles n’ont abouti sur rien de concret, en particulier, la date d’ouverture du conclave. Le cardinal de Lyon, Monseigneur Barbarin, lui, n’est pas inquiet. Si les négociations paraissent longues, elles ne peuvent s‘éterniser.

“Ça fait déjà bientôt une semaine de convocation générale où énormément de monde a parlé, où on a eu des échanges de fond, des questions, des impressions, des suggestions, avec un débat très très large. Mais on ne peut pas dépasser vingt jours”, a-t-il précisé à la presse.

Pour le journaliste italien, Ignazio Ingrao, les cardinaux doivent se mettre d’accord sur la voie à suivre avant de débuter l‘élection du prochain pape.

“Dans un premier temps, les cardinaux vont définir les priorités que l’Eglise devra affronter dans le futur. Ensuite, il leur faudra établir le profil du futur Pape, capable d’affronter les problèmes actuels du monde catholique”, explique-t-il.

Pendant ce temps, les derniers préparatifs sont en cours à la chapelle Sixtine, là où seront enfermés les papes durant toute la durée du conclave, qui se tiendra finalement le 12 mars.