DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le FMI ouvert à un plan d'ajustement pour soulager l'Irlande


économie

Le FMI ouvert à un plan d'ajustement pour soulager l'Irlande

A Dublin, la directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde s’est déclaré ouverte à des ajustements du programme d’aide à l’Irlande, jusqu‘à un ajustement des prêts, a-t-elle affirmé.
Ces déclarations viennent peu de temps après l’accord de principe donné par les européens à un allongement
des prêts accordés à l’Irlande et au Portugal.
Mais la priorité pour la directrice du FMI reste la réduction des dettes publiques.

“Nous pensons que le rythme de réduction de la dette doit être mesuré et régulier, a declaré Christine Lagarde. Il doit être accompagné de mesures crédibles et durables, de moyen-terme, plutôt que de se focaliser, exclusivement et majoritairement sur les fameux objectifs de déficit”.

Plombée par ses banques, l’Irlande avait appelé le FMI et ses partenaires européens à l’aide fin 2010 et obtenu un plan de sauvetage global de 85 milliards d’euros en échange d’une cure d’austérité drastique.
Mais le pays a depuis retrouvé la croissance, contrairement au Portugal et à la Grèce.

Concernant Chypre, on connaît maintenant les conditions du plan d’aide de 17 milliards d’euros à l‘économie de l’ile : en échange les membres de la zone euro veulent que Nicosie relève son impôt sur les sociétés de 10 à 12,5%, mette en place une taxe sur les plus-values et une autre sur les transactions financières.
Le prêt de 17 milliards d’euros doit en partie servir à recapitaliser les banques chypriotes, mais aussi à rembourser et financer les dépenses gouvernementales.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Etats Unis : le chômage à son plus bas niveau depuis fin 2008