DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le long de l'avenue des Héros, les hommages au 'Comandante'


Venezuela

Le long de l'avenue des Héros, les hommages au 'Comandante'

Jour et nuit depuis l’annonce du décès d’Hugo Chavez, les Vénézuéliens rendent hommage, à leur façon, à leur président défunt. Certains chantent, d’autres pleurent. Et par milliers, ils font la queue sur l’avenue des Héros, cette rue qui mène à l’Académie militaire de Caracas, là où est exposée la dépouille du ‘Comandante’.

“Chavez n’est pas mort, il vit encore en chacun de nous tous, ici présent”, lance un homme, le poing serré contre le coeur.

Un peu plus loin, un sosie du célèbre révolutionnaire Che Guevarra, estime qu’”(Hugo Chavez) a ouvert une voie qu’il faut suivre”. “C’est, dit-il, le chemin de la solidarité et de la fraternité”.

“A travers ces gens, c’est le Vénézuéla qui pleure, commente l’envoyé spécial d’euronews à Caracas, Luis Carballo. Ces hommes et ces femmes ont pour Hugo Chavez la même vénération que pour leur libérateur Simon Bolivar. On sent dans cette population de la tristesse, du désespoir et de l’inquiétude. Ce qu’ils craignent, c’est que le successeur de Chavez ne puisse pas poursuivre l’oeuvre du ‘Comandante’.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Inquiétude renforcée à Séoul après les sanctions de l'ONU