DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tunisie : un gouvernement pour sortir de l'impasse


Tunisie

Tunisie : un gouvernement pour sortir de l'impasse

Début de détente politique en Tunisie : l’islamiste modéré Ali Larayedh est finalement parvenu à former un gouvernement.

Le parti islamiste Ennahda et ses deux alliés laïcs ont accepté de céder les ministères régaliens – justice, intérieur, défense et affaires étrangères – à des personnalités indépendantes.

Principales missions de ce cabinet : organiser des élections avant la fin de l’année, sur la base d’une nouvelle constitution. Il lui faudra aussi gagner la confiance d’un pays gangrainé par le chômage et la misère, causes majeures de la révolution de 2011.

A l’origine de la crise gouvernementale : l’assassinat de l’opposant laïc Chokri Belaïd, le 6 février dernier, imputé par ses proches aux islamites au pouvoir. L’indignation de la rue avait conduit à la chute du gouvernement dominé par Ennahda.

L’Assemblée nationale constituante a trois jours pour enterriner le nouveau cabinet.

Israël

L'Esplanade des mosquées, théâtre de violences