DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une aide sur-mesure pour les créatrices d'entreprise

Vous lisez:

Une aide sur-mesure pour les créatrices d'entreprise

Taille du texte Aa Aa

En Autriche et en Slovaquie où comme ailleurs en Europe, les femmes ne représentent toujours qu’un tiers des chefs d’entreprise, on redouble d’efforts pour développer l’entrepreneuriat au féminin : une belle initiative a été mise en place dans les deux pays.

Côté autrichien, à Hainburg en 2008, Luica Haquel a créé son cabinet d’architecte. Après trois ans en freelance, elle a dû se rendre à l‘évidence : sa formation internationale et ses excellentes connaissances techniques ne suffisaient pas pour faire d’elle, une business woman. Luica s’est alors intéressée au projet Regionfemme, lancé conjointement par les Chambres de commerce de Bratislava et de Vienne. “J’avais vraiment besoin d’une formation dans le domaine du business,” assure la jeune femme, “j’avais besoin d’informations : comment gérer une entreprise, comment décrocher de nouveaux contrats et développer son marketing, tout ce qui était lié au business.”

L’architecte a participé à plusieurs séminaires et stages sur ces différents points et a obtenu des informations cruciales sur les aspects légaux pour faire fonctionner son entreprise à la fois en Slovaquie et en Autriche. Résultat : son activité s’est développée et aujourd’hui, Luica décroche des contrats beaucoup plus importants. “En ce moment, je finalise un très gros projet,” souligne-t-elle, “cela représente 15 appartements d’une surface de 1000 mètres carré,” explique la jeune femme, “cela peut me donner du travail pendant trois ans et pourrait m’amener à créer des emplois dans mon entreprise.”

Elles sont 2200 à avoir participé de chaque côté de la frontière, au projet Regionfemme qui a d’ailleurs, aujourd’hui, une aura européenne. Il a en effet, été finaliste 2012 du Prix Européen de la Promotion de l’Esprit d’Entreprise. Ivana Kondasova travaille pour la Chambre de commerce et d’industrie slovaque et a supervisé cette intiative. “L’un des piliers du projet Regionfemme a été l’Académie pour les créatrices d’entreprises,” précise-t-elle. “A Bratislava, on a eu 50 participantes et 33 ont créé leur entreprise ; côté autrichien,” ajoute-t-elle, “il y avait 57 participantes et 23 créations d’entreprises.”

Ce projet a aussi permis de lever certaines barrières qui empêchent les femmes de devenir entrepreneurs. “Elles ont aussi gagné en motivation, en inspiration,” estime Ivana Kondasova, “elles ont été conseillées, il y a eu des échanges d’expériences, cela leur a donné du courage et de la confiance en elles.”

Mais le dernier mot revient à l’architecte Luica Haquel. Elle nous livre ses clés du succès : “suis ton intuition, fais ce que tu aimes, aide les clients à réaliser leurs rêves et fais savoir au monde entier ce que tu fais !”