DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

2 morts au Caire après le verdict dans l'affaire des émeutes de Port-Saïd


Egypte

2 morts au Caire après le verdict dans l'affaire des émeutes de Port-Saïd

Cocktails molotovs, bombes lacrymogènes, heurts entre manifestants et forces de l’ordre Place Tahrir, la violence monte d’un cran au Caire, faisant 2 morts ce samedi.

Des supporters d’Al-Ahly, ce club de football cairote dont de nombreux membres ont péri lors des émeutes de Port-Saïd il y a plus d’un an, ont dénoncé les décisions de la justice égyptienne dans cette affaire.
Ils ont incendié le siège de la Fédération égyptienne de football ainsi qu’un bâtiment de la police.

Au début ils se sont dit soulagés par le nouveau verdict : 21 condamnations à mort, et 24 condamnations à des peines de prison.
Mais lorsqu’ils ont eu écho des 28 acquittements, concernant notamment des policiers, leur sang n’a fait qu’un tour.

Les “ultras” du club Al-Ahly du Caire sont connus pour leur soutien aux révoltes populaires qui ont entraîné la chute du président Moubarak en 2011.

“Démonstrations de colère, incendies de batiments officiels, Le Caire s’est réveillé dans un climat agité après le verdict de la cour égyptienne suite aux événements de Port-Saïd, commente notre correspondant au Caire Mohamed Cheickibrahim. Si cette décision est pour certains satisfaisante, pour d’autres, elle provoque la colère.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Présidentielle kényane : élection "juste" pour Kenyatta, "frauduleuse" pour Odinga