Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • La famille de la victime satisfaite de la sentence contre Pistorius (avocat via AFP)
  • Oscar Pistorius condamné à 5 ans de prison pour la mort de Reeva Steenkamp
Drame de Port-Saïd : des manifestants cherchent à perturber le trafic du canal de Suez

Des flammes s‘élèvent à l’extrémité d’un embarcadère de Port-Saïd, en Egypte, peu après le nouveau verdict dans l’affaire des émeutes meurtrières lors d’un match de football.
Des manifestants ont cherché à perturber le trafic des ferries qui relient l’autre rive du Canal de Suez, ils ont aussi brulé des pneux, fait dériver des hords-bords.
La justice égyptienne a confirmé des peines de mort, notamment contre des supporters du club de Port-Saïd.

“Le chef de la sécurité de Port-Saïd, le ministre de l’Intérieur, le gouverneur de Port-Saïd, les officiers du renseignement de Port-Saïd, tous ceux là et les agents de sécurité déployés autour du club, sont ceux qui doivent être exécutés, et ce sont eux qui connaissent la vérité”, dénonce Mohamed Hussein, un résident de Port-Saïd.

Après les violences qui ont fait 74 morts le 1er février 2012 lors d’un match de football opposant le club Al-Masry de Port-Said, au club Al-Ahly du Caire, plusieurs policiers avaient été mis en examen. Si deux officiers de haut-grade ont écopé de quinze ans de prison, les sept autres prévenus membres de la police ont été acquittés.
Les 21 condamnations à mort ont été maintenues, alors que la police avait été mise en cause pour sa passivité.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :

Consultez les sujets à la une