DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nicolas Sarkozy : un retour indécis entre finance et politique


France

Nicolas Sarkozy : un retour indécis entre finance et politique

Ces derniers jours, les rumeurs se sont multipliées dans la presse internationale à propos du possible engagement de Nicolas Sarkozy à la tête d’un fonds d’investissement de 500 millions d’euros. Cette tâche serait proposée à l’ancien Président de la République par un fonds souverain du Qatar et d’autres investisseurs.

D’autres rumeurs à propos de son retour en politique, réclamé par de nombreux partisans de l’UMP et aidé par la forte baisse de popularité de François Hollande, ont été relancées après un entretien du principal intéressé donné au magazine “Valeurs Actuelles”.

Depuis sa défaite aux élections présidentielles de mai 2012, Sarkozy n’avait jamais accepté d‘être interviewé. Dans cet entretien, il admet qu’il pourrait être amené, forcé par son sens du devoir, à renouveler son engagement politique.

Certains de ses collaborateurs ont mis en doute le contenu de l’entrevue, qui n‘était pas censé être publiée en ces termes. Le directeur du magazine a néanmoins confirmé l’exactitude des déclarations faites.

Il est certain qu’un éventuel retour à la politique active ne sera pas possible si M. Sarkozy lui préfère le monde de la finance en acceptant la direction du fonds d’investissement qui lui est offert par le Qatar.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La lente reconstruction du Japon deux ans après le tsunami