DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le rachat d'Autonomy par HP : les britanniques ouvrent une enquête à leur tour


économie

Le rachat d'Autonomy par HP : les britanniques ouvrent une enquête à leur tour

Après le département de la justice américain, le Serious Fraud Office, le SFO britannique qui lutte contre la corruption et les fraudes, a ouvert à son tour une enquête sur l’achat d’Autonomy par Hewlett Packard en août 2011.

HP accuse Autonomy, une société britannique spécialisée dans le traitement du Big Data, le traitement en masse de données, d’avoir présenté des comptes falsifiés.
HP qui avait acquis Autonomy pour 8,2 milliards d’euros, annonçait en novembre dernier une charge exceptionnelle de 6,8 milliards d’euros pour couvrir des pertes liées à Autonomy.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Exil fiscal, d’autres dirigeants français prêts à partir