DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vatican : première fumée noire


Vatican

Vatican : première fumée noire

Sans surprise, c’est une fumée noire qui s’est échapée ce mardi soir place Saint Pierre de Rome, à l’issu du premier vote des cardinaux pour l‘élection d’un nouveau pape.

Une déception pour les milliers de personnes qui ont bravé la pluie pour assister à ce conclave. Un peu plus tôt, les portes de la Chapelle Sixtine se sont refermées sur le collège électoral.115 cardinaux, âgés de moins de 80 ans. Une première pour 69 d’entre eux, dont c’est le premier conclave.

Selon la tradition, ils procèderont à quatre votes par jour : deux le matin et deux l’après-midi. Depuis plus d’un siècle, l’exercice n’a jamais pris plus de cinq jours, mais après la démission historique de Benoît XIV, les analystes se risquent rarement à des pronostiques.

Plusieurs favoris sont néanmoins cités. En tête Angelo Scola. L’archevêque de Milan restituerait l’Eglise universelle aux Italiens après un intermède polonais et allemand de 35 ans.

D’autres parient sur le Brésilien Odilo Scherer. L’administrateur du diocèse de Sao Paulo, le plus grand du continent latino-américain, aurait la préférence de la vieille garde de la Curie romaine.

Ce qui n’est pas le cas de l’archevêque de New York. Timothy Dolan a beau être un excellent communiquant, il ne parle pas italien. Un handicap pour le Saint Siège.

Enfin Luis Antonio Tagle, cadet des cardinaux avec ses 55 printemps, est le préféré des bookmakers. Le philippin manie à merveille les réseaux sociaux avec 130 000 fans sur sa page Facebook et les plus de 2000 abonnés à son compte Twitter.

Plus que le nom du prochain pape, c’est la lutte qui oppose la vieille garde aux réformistex qui se joue en ce moment même au Vatican. Eclaboussé par de multiples scandales, le Saint Siège doit plus que jamais trouver un digne héritier au trône de Saint Pierre, qui aurait reçu lui-même les clés de l’Eglise des mains de Jésus, d’après la tradition catholique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le président de la Bundesbank appelle la France à poursuivre les réformes