DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : la troïka des créanciers demande à Athènes de règler encore certaines questions

Vous lisez:

Grèce : la troïka des créanciers demande à Athènes de règler encore certaines questions

Taille du texte Aa Aa

La Grèce a fait des progrès significatifs en matière de réforme mais des questions restent à règler explique jeudi la BCE dans un communiqué qui ajoute que les discussions entre Athènes et la Troïka des créanciers du pays, ajournée mercredi pour permettre à ces questions d‘être règlées, reprendront début avril.
“Ces questions seront règlées quand la troïka reviendra vers la fin du mois”, a affirmé le ministre grec des finances Yannis Stournaras.
La troïka demande notamment au gouvernement grec de trouver des mesures concrètes pour que soit tenu l’objectif de supprimer 150.000 postes de fonctionnaires d’ici 2015.
La troïka contre qui s’accumule la colère des citoyens grecs.
“La troïka a admis que la politique qu’elle nous a forcé à appliquer était une erreur, affirme Ilias Iliopoulos, un syndicaliste qui manifestait jeudi dans les rues d’Athènes.
Le résultat c’est un énorme chômage, une énorme récession, de gros problèmes économiques, et la pauvreté, avec aucune perspective de changement ou de croissance”.
Jeudi, une étude de l’Organisation bancaire internationale affirme que les objectifs d’assainissement budgétaire fixés à la Grèce n‘étaient pas réalisables contrairement à ceux assignés à l’Irlande. L‘étude plaide pour que les exigences de rigueur des créanciers de la Grèce soient assouplies.