DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La fin de Google Reader crée l'émoi parmi ses utilisateurs

Vous lisez:

La fin de Google Reader crée l'émoi parmi ses utilisateurs

Taille du texte Aa Aa

Google Reader, une application web permettant de compiler, organiser et lire des flux RSS, sera fermée par Google le 1er juillet 2013. L’annonce a été faite sur le blog officiel de Google dans un billet appelé « Deuxième ménage de printemps ».

« Nous avons lancé Google Reader en 2005 afin de permettre à tous de découvrir de nouveaux sites et garder un œil sur leurs sites préférés. Même si ce produit a ses utilisateurs fidèles, son utilisation est en déclin constant depuis plusieurs années. Donc, le 1er juillet 2013 Google Reader sera supprimé. » se justifie Google. « Les utilisateurs et développeurs intéressés par des solutions alternatives pour lire les flux RSS peuvent exporter leurs données, dont leurs abonnements, avec Google Takeout, au cours des quatre prochains mois. »

Le compte Twitter officiel de Google Reader a aussi partagé la nouvelle, provoquant plus de 3000 retweets.

Cette annonce a immédiatement fait l’effet d’une bombe dans le petit monde des blogueurs, de leurs lecteurs et autres habitués de Twitter. Rien qu’en France, Google Reader s’est hissé en troisième position des sujets les plus discutés sur Twitter.

Rapidement, des sites pour sauver Google Reader ont été créés comme
SaveGoogleReader ou BringGoogleReaderBack. Une pétition a aussi été lancée qui a déjà reçu 33 400 signatures ce jeudi à 14h, heure française.

Si certains se désolent, d’autres se réjouissent de cette mort annoncée y voyant la possibilité d’une innovation dans le domaine des applications RSS longtemps étouffée. Dans l’intervalle, les articles proposant des solutions alternatives se multiplient déjà…