DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pour le pape François, le temps des défis


Vatican

Pour le pape François, le temps des défis

Il a créé la surprise en apparaissant au balcon de la basilique Saint-Pierre. Pas seulement à cause de son origine argentine, ou parce qu’il n‘était pas sur la liste des papabili : ce qui a surpris, et séduit immédiatement, ce sont ses manières plus proches d’un curé face à ses paroissiens que d’un pontife romain.

Une image, celle du pape François en rupture avec celle de Benoît XVI, car si l’habit ne fait pas le moine, la façon dont l’un et l’autre était vêtu en apparaissant au balcon en dit long, et Yvan, un jeune catholique italien, a apprécié le changement : “J’ai remarqué que la nuit dernière il ne portait pas la cape rouge avec le col d’hermine. C’est déjà un petit signe de rupture avec la tradition.”

La prière des cardinaux semble avoir été entendue. Avant d’entrer dans le huit-clos du conclave,, le doyen du collège des cardinaux, Angelo Sodano, avait souhaité dans son homélie :
“Nous voulons implorer le Seigneur, par le biais de la solicitude pastorale des pères cardinaux, qu’il veuille bientôt concèder un nouveau pasteur à sa sainte Église.”

Elle l’a eue son pasteur, l’Eglise Catholique, qui compte 1,2 milliards de fidèles partout dans le monde, un nombre qui ne cesse de reculer en Europe occidentale. L‘évangélisation, la reconquête spirituelle de l’ancienne place forte de l’Eglise de Rome, c’est une priorité mais aussi un défi pour François.

Mais c’est impossible sans rénover l’Eglise, sans l’adapter à la société qui évolue. La crise des vocations en Europe, le célibat des prêtres, l’exclusion des femmes du sacerdoce, la hiérachie pyramidale et gérontocratique qui dirige l’Eglise sont autant de débats à ouvrir…

D’autres problèmes plus prosaïques et aussi urgents attendent le pape. Il devra ramener ordre et transparence à l’IOR, la banque du Vatican. La justice italienne a ouvert depuis 2009 une série d’enquêtes qui visent plusieurs de ses dirigeants.

Le souverain pontife devra aussi améliorer la gouvernance de la Curie romaine, et pour cela faire en sorte que les décisions des ministères soient prises collégialement. Les cardinaux qui ne font pas partie du gouvernement du Vatican ne cessent de le réclamer.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

"La mission la plus importante est la réforme de la Curie"