DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dictature en Argentine : le Vatican rejette les accusations visant le pape François


Vatican

Dictature en Argentine : le Vatican rejette les accusations visant le pape François

Le Vatican a fermement rejeté ce vendredi les accusations qui visent le nouveau pape François concernant l’attitude qu’il aurait eu durant la dictature en Argentine. Celui qui était responsable local de l’ordre des Jésuites dans les années 70 est soupçonné d’avoir eu une attitude complaisante vis-à-vis des généraux. “C’est faux” et c’est de la diffamation, répond le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

“Il n’y a jamais eu d’accusations crédibles à son encontre, a-t-il déclaré. La justice argentine l’a interrogé une fois en tant que personne informée des faits, mais il n’a jamais été accusé de rien. Il a nié les accusations de façon documentée”.

Le pape François a reçu ce vendredi l’ensemble des cardinaux. Ce samedi, il s’exprimera devant les journalistes. Dimanche à midi, il prononcera son premier Angelus depuis la fenêtre de son bureau. La messe d’inauguration de son pontificat aura lieu mardi. Des milliers de fidèles sont attendus.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les grands-mères chanteuses disent adieu à l'hiver à Londres